SDIS 973 - L'hélico Dragon 973 en fonction

Matériel SPP

SDIS 973 - L'hélico Dragon 973 en fonction

Nouveau messagede Admin » 15 Juil 2014, 10:06

Image
L'arrivée de cet hélicoptère était attendue par tous les acteurs de la sécurité civile en Guyane (HG)

Le nouvel hélicoptère de la sécurité civile a été mis en service, VENDREDI 13 JUIN. Il est donc officiellement à disposition des sapeurs-pompiers, du Samu et de l'état-major de zone de défense, la cellule de crise de la préfecture.


Baptisé Dragon 973, il effectuera des missions de secours aux personnes entre Saint-Laurent du Maroni et Saint-Georges de l'Oyapock. Autrement dit, sur la bande du littoral. Il fera aussi des missions de recherche en mer, mais uniquement de jour et sans hélitreuillage. Ces missions d'hélitreuillage, de nuit et à l'intérieur du pays, se feront petit à petit, en fonction de l'équipement de l'appareil.
Arrivé en Guyane par bateau le 13 avril, l'aéronef a effectué un vol de démonstration sous les yeux de la garde des Sceaux Christiane Taubira, du préfet, des représentants des sapeurs-pompiers et de nombreux élus. Contrairement aux hélicos de la sécurité civile du reste la France, il est bleu-blanc-rouge et non tout rouge. Stationné sur la zone militaire de l'aéroport, Dragon 973 reste sous la responsabilité de la sécurité civile, comme c'est le cas dans les autres départements.
Les sapeurs pompiers affichent leur satisfaction : « Enfin, nous avons fait tellement d'actions pour ça! C'est notre hélicoptère, on est content de l'issue positive de la lutte menée pour obtenir cet appareil. C'était une promesse de Nicolas Sarkozy lors de sa dernière visite en Guyane » .

PROMESSES SARKOZYENNES...

Cette affaire a fait couler beaucoup d'encre. « Pour calmer la colère des pompiers, rappelle un officier sapeur pompiers, il (Nicolas Sarkozy, ndlr) avait dit que nous n'aurions pas notre propre hélicoptère tout de suite, mais que nous allions disposer de crédits pour utiliser des appareils civils. Sauf qu'un mois et demi après l'annonce, les pompiers n'avaient toujours rien » .
Un autre événement dramatique avait poussé les pompiers à monter au créneau. Un géologue avait été enseveli sous un éboulement, dans un puits, sur le site de la mine Auplata à Yaou, près de Maripasoula.
Les employés étaient parvenus à dégager leur collègue, qui décédait malheureusement avant l'arrivée des secours. « De toute façon, les pompiers n'auraient pas pu se rendre sur place. Pas d'hélicoptère disponible pour eux malgré les promesses de l'ancien président de la République, lors de sa venue en Guyane en janvier 2012 » avait déploré, à l'époque Julien Deroche, délégué du syndicat UTG. « Les soldats du feu guyanais avaient fait de cette revendication une priorité. La demande d'un hélicoptère est récurrente et, en privé, tous les acteurs de la sécurité en Guyane l'ont approuvée »

Une bonne nouvelle

Les sapeurs pompiers évoquent les nombreuses interventions compliquées sans hélicoptère. Un habitant de Ouanary mordu par un serpent, par exemple. Les pompiers de Saint-Georges s'étaient fait voler le moteur de leur pirogue. Le bateau des gendarmes était en révision. Le Samu n'avait pas de bateau et son hélicoptère était pris ailleurs. Heureusement, les gendarmes avaient mis les secours en relation avec les légionnaires. Ceux-ci avaient conduits les pompiers à Ouanary pour évacuer la jeune victime. La mise en service de l'hélicoptère Dragon 973 est donc vraiment une bonne nouvelle pour la population guyanaise.
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel
portail.gardespompes@gmail.com

pas de réponse sur message privé
Avatar de l’utilisateur
Admin
L'Admin Du Portail
L'Admin Du Portail
 
Messages: 2173
Photos: 53
Inscription: 19 Fev 2009, 21:44
Localisation: 77340
Nom de famille: ADMINISTRATEUR

Retourner vers SPP - Materiel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

z cron