Montréal - La Fonderie d’art d’Inverness rayonne Montréa

Information sur les Pompiers du Monde et de l'Univers

Montréal - La Fonderie d’art d’Inverness rayonne Montréa

Nouveau messagede Admin » 27 Mai 2013, 11:04

Image
Bruno Dompierre, Patrick Leduc, Emmanuel Descoutiéras, Carole Hébert, Mélanie Arcand et Myriam Bolduc entourent le bronze «Pompier mort en service», dévoilé, samedi (25 mai), à Montréal.

Afin de souligner le 150e anniversaire du Service des incendies de Montréal, un immense bronze de huit pieds a été dévoilé samedi (25 mai) au grand public devant le Centre de services financiers des pompiers, situé au 2600, boulevard Saint-Joseph Est. Cette impressionnante œuvre a été coulée à la Fonderie d’art d’Inverness.




C’est l’Association des pompiers retraités de Montréal qui a contacté le propriétaire de la fonderie, Emmanuel Descoutiéras, pour sa confection. «Elle voulait un lieu de rassemblement et de commémoration pour les pompiers du Québec», a-t-il expliqué.

La pièce, intitulée «Pompier mort en service», qui pèse 2 200 livres, accompagne des plaques commémorant la mémoire des 225 pompiers qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions au cours des 150 dernières années. Chaque nom sera identifié dans la vitrine de l’édifice.

Lui-même pompier à Inverness, M. Descoutiéras en retire une certaine fierté. «Je ne sais pas si cela a été un adon, mais c’est tout de même plaisant d’y avoir contribué. C’est très valorisant», a-t-il lancé.

Toutefois, malgré son imposante stature, ce bronze n’est pas la plus imposante réalisation de la fonderie. C’est plutôt le «Mammouth Spirit», destiné à l’entreprise Soprema de Drummondville. «Elle fait partie cependant des plus importantes, avec le «Mineur» pour la Ville de Val-d’Or ainsi que celle de Félix Leclerc, qui est installée au parc Lafontaine à Montréal», a-t-il raconté.
Un travail de longue haleine

C’est finalement le sculpteur et portraitiste Jean-Pierre Busque qui a confectionné l’œuvre. «Au départ, lorsque l’association m’a contacté pour cette pièce, il n’y avait pas de ligne directrice. J’ai donc lancé un appel d’offres à plus de 80 artistes et une vingtaine d’entre eux ont répondu. C’est Jean-Pierre qui s’est vu confier cette réalisation», a précisé M. Descoutiéras

Ce dernier et l’artiste ont eu besoin de près de huit mois pour compléter cette sculpture. «Nous nous sommes rendus chez Jean-Pierre pour mouler les pièces à même son salon et par la suite nous avons coulé les morceaux, au nombre de 15 par pompier, pour finalement les assembler à l’aide de soudure», a-t-il précisé.
Un ouvrage émouvant

En entrevue téléphonique, l’homme derrière ce bronze s’est dit plus que satisfait du travail accompli. «Ça a été très émouvant. Les pompiers tenaient réellement à ce projet et le trouvaient vraiment très important à leurs yeux. Son instigateur, Gérald Laplante, demandait depuis une douzaine d’années à la Ville (de Montréal) cet ouvrage et grâce à la Caisse ainsi qu’à des partenaires financiers, dont la Ville de Victoriaville qui a contribué à l’ordre de 10 000 $, son souhait a été exaucé», a-t-il relevé.

Travaillant entre 200 et 300 heures sur sa création, il a également vanté le travail de la fonderie pour le résultat final.

Source : la nouvelle Union
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel
portail.gardespompes@gmail.com

pas de réponse sur message privé
Avatar de l’utilisateur
Admin
L'Admin Du Portail
L'Admin Du Portail
 
Messages: 2173
Photos: 53
Inscription: 19 Fev 2009, 21:44
Localisation: 77340
Nom de famille: ADMINISTRATEUR

Retourner vers Pompiers du Monde - Informations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

z cron