[Belgique] - Les pompiers en ont ras-le-bol: voici pourquoi

Information sur les Pompiers du Monde et de l'Univers

[Belgique] - Les pompiers en ont ras-le-bol: voici pourquoi

Nouveau messagede Admin » 08 Oct 2013, 13:31

Image

Les pompiers en ont ras-le-bol. Les hommes du feu estiment qu'ils travaillent avec les mêmes effectifs qu'il y a 50 ans, mais avec le double de missions à assumer. Et ces restrictions pèsent lourdement sur leur travail au quotidien.


Ce lundi matin, trois pompiers et leur commandant sont prêts à intervenir à la caserne de Thuin.
En cas d’alerte, ils ne sont donc que trois à embarquer dans l’auto-échelle, au lieu de six, comme l’exige pourtant un arrêté royal. Parmi eux se trouvent Jordan et Erwin. Ces deux jeunes pompiers ont déjà été confrontés à des situations dangereuses, comme lors d’un feu de grenier. "Les deux maisons adjacentes partaient également en fumée et le propriétaire de la maison est décédé sur place. Donc on devait le réanimer et en même temps éteindre l’incendie, et on était qu’à trois au départ à la place de minimum six. C’est peu", souligne Jordan Lefevre, pompier-ambulancier volontaire à Thuin, au micro d'Aurélie Henneton.


Pas assez d'hommes

En cas d’intervention, ce sont d’autres volontaires qui doivent être appelés en renfort. En journée, ils se trouvent toutefois au travail. Les délais peuvent dès lors atteindre vingt minutes avant qu’ils puissent épauler leurs collègues sur place."Aux cours, on nous apprend bien de rentrer toujours à deux et d’avoir un binôme de réserve derrière nous. Et là, on n’en a pas puisqu’on est juste à deux et on n’a personne pour nous aider s’il y avait un petit malaise ou quoi", regrette Erwin Markowski, pompier-ambulancier volontaire à Thuin. Le problème n’est donc pas lié au matériel en suffisance mais bien à une pénurie d’hommes. Des pompiers professionnels qui pourraient être disponibles en caserne.


De moins en moins de nouvelles recrues

L’avenir représente une autre difficulté puisque les jeunes risquent de faire défaut. "Les formations, les obligations, les astreintes liées au métier de sapeur-pompier sont de plus en plus importantes. Je crains donc fort qu’à l’avenir, nous ayons de moins en moins de candidats pour être pompier volontaire", craint Roger Orban, commandant des pompiers de Thuin. La relève est pourtant indispensable pour pouvoir assurer efficacement leurs missions. A Thuin, la caserne devrait disposer de 76 sapeurs volontaires, mais il n’y en que 65 actuellement.
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel
portail.gardespompes@gmail.com

pas de réponse sur message privé
Avatar de l’utilisateur
Admin
L'Admin Du Portail
L'Admin Du Portail
 
Messages: 2173
Photos: 53
Inscription: 19 Fev 2009, 21:44
Localisation: 77340
Nom de famille: ADMINISTRATEUR

Retourner vers Pompiers du Monde - Informations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

z cron