[QUEBEC] - Des pompiers de Princeville innovent avec leur propre invention

Information sur les Pompiers du Monde et de l'Univers

[QUEBEC] - Des pompiers de Princeville innovent avec leur propre invention

Nouveau messagede Admin » 27 Nov 2013, 14:02

Image

Image
Le lieutenant Martin Laflamme et le directeur Christian Chartier, deux pompiers, mais aussi deux inventeurs



Ils l’ont baptisé «PC Board», ce nouvel outil, le «Personnal consult board», un outil de gestion mis au point par deux pompiers de Princeville, le directeur du Service de sécurité incendie, Christian Chartier, et un de ses lieutenants, Martin Laflamme. Ce système est si performant qu’il intéresse bien des casernes un peu partout au Québec.

«Il s’agit d’un outil, un logiciel pour connaître en tout temps le personnel disponible. C’est important d’avoir un nombre suffisant quand on intervient, souligne Christian Chartier. C’est comme aller à la guerre sans fusil ou sans soldat.»

Le directeur du service d’incendie princevillois songeait, depuis quelques années, à une solution pour résoudre la problématique qu’il vivait. «On cherchait une méthode pour connaître les effectifs disponibles. On a pensé à toutes sortes de choses, des tableaux notamment, mais ça ne fonctionnait pas», note le chef Chartier.

Puis, une intervention incendie, le 26 décembre 2012, a eu l’effet d’un élément déclencheur chez le lieutenant Laflamme. «Lors de l’intervention, on s’est rendu compte que nous étions peu de pompiers, 10, en fait, juste le minimum requis. Nous avons été chanceux puisqu’il ne s’agissait que d’un feu de garage, raconte l’officier. Mais si nous avions fait face à un incendie de résidence avec une victime à secourir, les délais auraient été très longs.»

À la suite de cette intervention, en début d’année 2013, les deux hommes ont échangé, pensé à un concept, à un système. Ils ont fait appel au programmeur interne de l’entreprise de Martin Laflamme, Predimach.

«On lui a fait part de nos besoins et il a élaboré un programme nous permettant, en tout temps, de savoir, en temps réel, la disponibilité des pompiers», indique le directeur Chartier.

D’un seul coup d’œil sur un écran à la caserne, ou sur un ordinateur ou un téléphone intelligent, les officiers responsables possèdent l’information à savoir qui est disponible à répondre aux appels d’urgence.

Cet outil, les concepteurs l’ont voulu simple, facile d’accès. Avec un téléphone, cellulaire ou ordinaire, ou encore à l’ordinateur, un pompier peut faire savoir, en quelques secondes, s’il est disponible ou non. Et l’information s’affiche rapidement. En moins de 12 secondes, dit-on. Le sapeur peut aussi s’inscrire en remplacement d’un collègue non disponible.

«Avec un tel système, aucune raison pour un pompier de ne pas indiquer sa disponibilité ou sa non-disponibilité. Il peut même le faire d’une cabine téléphonique. Cet outil, fait valoir Christian Chartier, me permet de connaître à tout moment, même le week-end chez moi ou ailleurs, le personnel disponible.»

Une anecdote récente démontre bien, d’ailleurs, l’utilité, l’efficacité de l’outil 100% princevillois. Alors que le directeur Chartier se trouvait à Saint-Tite, il a reçu un appel d’entraide de Victoriaville qui réclamait la présence de 10 pompiers et d’un camion autopompe. Déjà deux sapeurs princevillois avaient été dépêchés à Victo avec un camion-citerne. «À l’aide de mon téléphone intelligent, raconte-t-il, j’ai eu accès au tableau des disponibilités. Il ne restait que 10 pompiers pour couvrir le territoire de Princeville. J’ai dû refuser la demande.»

Dès la réception d’un appel, le directeur ou ses officiers connaissent, en sachant les disponibilités, la force de frappe possible. «Et avant même un appel, cet outil permet une planification et de déterminer si, dès le départ, on a besoin d’une entraide, par exemple», explique le directeur princevillois.

«En s’habillant, avant même de quitter la caserne, on connaît le nombre de pompiers disponibles et si, dès le début, on a besoin d’entraide, renchérit le lieutenant Laflamme. C’est important, car les minutes sont fort précieuses.»

Les deux officiers ont mis environ trois mois pour accoucher de leur système. Une période de six mois, par la suite, a permis de le roder, de sorte que tout est fonctionnel depuis le début d’octobre. «Je ne me passerais plus d’un tel outil», affirme Christian Chartier.

Et cet outil a la cote. Il fait des petits. «On l’a fait pour nous, pour nos besoins, sans penser à le commercialiser», ajoute-t-il.

Mais rapidement d’autres services d’incendie l’ont adopté. «On en vend deux ou trois par semaine. Jusqu’ici, une dizaine de «PC Board» ont trouvé preneurs. On a une belle réceptivité des gens», mentionne Martin Laflamme.

Au moins une dizaine d’autres acheteurs ont manifesté un vif intérêt. D’autres ventes sont sur le point d’être conclues. «Certains, comme le directeur Alain Roy du service d’incendie de Danville, m’ont mentionné qu’ils recherchaient un tel système depuis longtemps», signale le chef Chartier.

Ce succès dépasse les espérances des deux inventeurs, mais il les rend fiers aussi. «C’est un beau succès, c’est bien plaisant de voir qu’en 2013, on réussit à inventer quelque chose», commente le lieutenant Laflamme.

Cet outil, disent-ils aussi, peut être appelé à évoluer dans l’avenir avec diverses applications possibles. «Nous pourrions notamment connaître les disponibilités des autres casernes ayant le même système», observe l’officier.

Et puis, comme le fait remarquer Christian Chartier, cet outil n’est pas dédié aux seuls services d’incendie. «Les ambulanciers, la sécurité civile et même des services municipaux pourraient notamment en tirer avantage. Il peut servir, en fait, à n’importe quelle sauce», note-t-il.

Le logiciel se vend 1 500 $, en y ajoutant des coûts annuels d’hébergement sur un serveur.

Source : l'union
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel
portail.gardespompes@gmail.com

pas de réponse sur message privé
Avatar de l’utilisateur
Admin
L'Admin Du Portail
L'Admin Du Portail
 
Messages: 2173
Photos: 53
Inscription: 19 Fev 2009, 21:44
Localisation: 77340
Nom de famille: ADMINISTRATEUR

Re: [QUEBEC] - Des pompiers de Princeville innovent avec leur propre invention

Nouveau messagede Galop » 27 Nov 2013, 15:47

Ce système existe également en France , le SPV via son ordi ou son téléphone mobile peut se mettre dispo ou indispo a n'importe quel moment de la journée sans passer par le centre de secours.
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel


pas de réponse sur message privé
Galop
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 200
Photos: 0
Inscription: 03 Nov 2009, 16:02
Localisation: lot et garonne
Nom de famille: GALOPIN


Retourner vers Pompiers du Monde - Informations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

z cron