SDIS 09 - Des services civiques pour renforcer les effectifs

SPV - Sapeurs-Pompiers Volontaires

SDIS 09 - Des services civiques pour renforcer les effectifs

Nouveau messagede Admin » 23 Aoû 2016, 10:17

Image
Au centre de secours de Foix, le lieutenant Xavier Stinglhamber et le pharmacien capitaine Sophie Levaslot (de gauche à droite) sont ravis de l'arrivée d'Élodie Nigoul (au milieu) en tant que pompier volontaire embauché en service civique. /Photo DDM, D. S.


Depuis le début de l'été, quatre centres de secours du département (Foix, Pamiers, Saint-Girons et Lavelanet) disposent, chacun, d'un emploi en service civique. Il s'agit de sapeurs-pompiers volontaires qui, pendant dix mois, vont renforcer les effectifs quotidiens de ces structures, tant d'un point de vue fonctionnel qu'opérationnel.

Avant l'été, le directeur du service départemental d'incendie et de secours de l'Ariège (SDIS 09) a proposé aux quatre centres de secours «mixtes» (ceux avec un effectif mêlant sapeurs-pompiers professionnels et volontaires) du département — Foix, Pamiers, Saint-Girons et Lavelanet — d'accueillir des jeunes gens embauchés en service civique. À l'origine, l'objectif était de former ces personnes, qui doivent être âgées de moins de 25 ans, au métier de sapeur-pompier pour, au moins, les inciter à devenir volontaires.

Les quatre chefs de centre concernés, confrontés à des problèmes récurrents d'effectifs, ont immédiatement accepté la proposition, à une réserve près : «Que ce soit déjà des pompiers volontaires parce que nous n'aurions pas eu le temps de les former intégralement», explique le lieutenant Xavier Stinglhamber, chef du centre de secours de la cité comtale.

Ainsi, depuis le 5 août (les contrats ont démarré le 1er juillet dans les trois autres centres), Élodie Nigoul est venue renforcer les effectifs de la route de Lerm. Cette jeune fille, âgée de 23 ans, est pompier volontaire au centre de Varilhes depuis huit mois. «C'est presque une affaire de famille puisque je suis fille et nièce de pompiers volontaires et ma sœur est jeune sapeur-pompier», sourit Élodie, ravie de pouvoir, grâce à ce contrat de dix mois, plonger au cœur de la vie d'un centre de secours.

D'autant qu'elle compte bien, à l'issue de son emploi, être opérationnelle à 100 % — elle peut intervenir sur les secours à personne mais il lui manque les modules «secours routier» et «incendie», soit trois semaines de formation — et, surtout, être apte à passer le concours des sapeurs-pompiers professionnels. «Je vais donc avoir un bon aperçu de ce métier et voir tout ce qu'il faut faire pour réussir ma formation», annonce-t-elle.

«Faire face au manque de professionnels»

Cependant, Élodie Nigoul aura d'autres activités au cours de ses journées de travail. «Grâce à elle, nous allons pouvoir — en partie — faire face au manque de professionnels d'un point de vue fonctionnel dans la vie du centre. Et ce sera également un renfort non négligeable pour l'aspect opérationnel puisque le but est qu'Élodie se forme le plus rapidement aux modules qui lui manquent pour être capable d'intervenir partout», note le lieutenant Stinglhamber.

Dans un bureau proche, le pharmacien capitaine Sophie Levaslot apprécie, elle aussi, l'arrivée d'Élodie Nigoul. L'officier responsable de la pharmacie à usage intérieur (PUI) du SDIS 09 va, en effet, pouvoir compter sur ce renfort pour mener à bien ses missions. «Elle avait demandé à bénéficier d'un service civique mais cela lui a été refusé. Comme la PUI est installée dans nos locaux, nous avons décidé de partager avec elle le temps de travail d'Élodie», indique le chef du centre de secours fuxéen. La jeune recrue, elle, y voit la possibilité de «bien connaître le matériel à utiliser pour soulager les victimes».

Ces embauches constituent donc du «tout bénef» pour les deux parties.

Cap sur le concours des professionnels

Les quatre jeunes gens employés en service civique par le SDIS de l'Ariège viennent tous de centres de secours du département. Celui qui est embauché à Saint-Girons est affecté comme volontaire à Vèbre ; Élodie Nigoul — la seule fille du quatuor — et son collègue en poste à Pamiers viennent du centre de Varilhes ; celui, enfin, qui est affecté à Lavelanet est volontaire… à Lavelanet. Seuls Élodie et son collègue du pays d'Olmes ne sont pas encore opérationnels à 100 % mais tous les quatre souhaitent se présenter en 2017 au concours des sapeurs-pompiers professionnels, avec, pour le Saint-Gironnais, l'ambition d'intégrer la brigade des marins-pompiers de Marseille.

Source : La depeche
Contacter l'équipe d'Administration ou de Modération uniquement par courriel
portail.gardespompes@gmail.com

pas de réponse sur message privé
Avatar de l’utilisateur
Admin
L'Admin Du Portail
L'Admin Du Portail
 
Messages: 1989
Photos: 5
Inscription: 19 Fev 2009, 21:44
Localisation: 77340
Nom de famille: ADMINISTRATEUR

Retourner vers SPV - Sapeurs-Pompiers Volontaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

z